Skip to Content

Que faire en cas de problème ?

Un oubli de pilule, un préservatif qui glisse ou se déchire, un anneau vaginal mal placé... : il y a de nombreuses situations à risque qui peuvent entraîner une grossesse que l'on n'avait pas prévue. Il existe toutefois des méthodes de rattrapage, à prendre le plus rapidement possible après le rapport non (ou mal) protégé : c'est ce qu'on appelle la contraception d'urgence.
Son efficacité est maximale si elle est prise dans les quelques heures qui suivent le rapport.

Il existe deux types de contraception d’urgence :

Attention, la contraception d'urgence n'est pas fiable à 100%. Si malgré son utilisation, vous observez un retard de règles et qu'une grossesse a lieu, il est important de ne pas perdre de temps :

  • Si vous ne souhaitez pas poursuivre votre grossesse, vous pouvez avoir recours à l'interruption volontaire de grossesse dans les délais légaux en France ; Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous pouvez également appeler le 0800 08 11 11 (appel gratuit et anonyme) ou consulter le site ivg.gouv.fr
  • Si vous souhaitez poursuivre votre grossesse et que vous désirez être informée, orientée et soutenue, des réseaux de professionnels sont disponibles. Dans un premier temps, vous pouvez consulter un médecin (généraliste ou gynecologue) ou une sage-femme.
image description

À savoir :

Dans tous les cas, le professionnel à qui vous vous adressez en cas d'urgence (médecin généraliste ou gynécologue, pharmacien, infirmière scolaire, sage-femme) est aussi là pour :

  • Vous aider à prévenir les infections sexuellement transmissibles dont le VIH/sida ;
  • Discuter avec vous d'une méthode de contraception régulière adaptée à votre situation et éventuellement vous proposer de changer celle que vous utilisez actuellement en vous orientant.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top