Skip to Content

Le DIU au cuivre comme contraception d'urgence

  • Qu'est-ce que c'est ?

    Le DIU au cuivre (plus couramment appelé « stérilet ») est une contraception régulière mais il peut également être utilisé comme contraception d'urgence dans les 5 jours après le rapport à risque. Il se présente la plupart du temps sous la forme d'un « T » et mesure entre 2,8 et 3,8 cm de long. Il est en plastique avec un ou plusieurs manchons de cuivre.

  • Comment ça marche ?

    Le cuivre rend les spermatozoïdes inactifs.

    Il agit aussi sur la paroi de l'endomètre empêchant l'implantation de l'oeuf.

  • Comment l'utilise-t-on ?

    Comme contraception d'urgence, le DIU peut être posé jusqu'à 5 jours après la date du rapport à risque.

    Il sera placé dans l'utérus au cours d'une consultation par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Sa pose est très rapide (environ 2 minutes).

    Avant la pose, on évalue avec une tige souple graduée la profondeur, la forme et la sensibilité de l'utérus.

    En principe, l'insertion d'un DIU est peu ou pas douloureuse. Il est possible, notamment pour les femmes n'ayant jamais eu de grossesse, de prendre des médicaments anti douleur 2 heures avant la pose.

  • Quelle est l'efficacité ?

    Le DIU est considéré comme la méthode de contraception d'urgence la plus efficace en cas de rapport non ou mal protégé.

  • Quels sont les inconvénients ?

    La pose du DIU peut entrainer de légères pertes de sang et des douleurs du bas ventre pendant quelques jours qui seront calmées par des antalgiques habituels.
    De plus, le DIU au cuivre peut allonger ou augmenter les règles surtout les premiers mois.

  • Qui peut l'utiliser ?

    La majorité des femmes peut utiliser un DIU comme contraception d'urgence. Contrairement à l'idée reçue, il n'est pas nécessaire d'avoir déjà eu des enfants pour pouvoir se faire poser un DIU.

    S'ils le jugent nécessaire, le médecin ou la sage-femme pourront procéder à un dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles avant la pose.

    Ils vous indiqueront les contre-indications.

  • Comment l'obtenir ? Quel est le prix ?

    Afin de se faire poser un DIU au cuivre, il faut au préalable consulter un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Il peut être nécessaire de vérifier lors de la prise de rendez-vous que le professionnel pratique la pose de DIU. Précisez qu'il s'agit d'une urgence.

    Lors de la première consultation, après avoir vérifié l'absence de contre-indications, le professionnel vous prescrira le DIU.

    Vous pourrez alors l'acheter en pharmacie. Il coûte 30,50 € et est remboursé à 65 % par l'Assurance maladie.

    Lors de la seconde consultation, le professionnel effectuera la pose.

    Vous pouvez également vous adresser à un CPEF. Il peut-être plus facile d'obtenir un rendez-vous rapidement dans ces structures.

    Les CPEF accueillent gratuitement en consultation les mineures et les majeures non assurées sociales.

  • Et après ?

    - L'avantage du DIU comme contraception d'urgence est, qu'une fois posé, il servira également de contraception régulière peu contraignante et très efficace.
    Pour plus d'information sur le DIU.

    - En cas de retard de règles de 5 à 7 jours, il est conseillé de faire un test de grossesse. Pour cela, vous pouvez obtenir un test urinaire directement en pharmacie ou vous faire une prise de sang par votre généraliste, votre gynécologue ou votre sage-femme.

    - Faites un test des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) si vous n'avez pas fait de test avec votre partenaire. La contraception d'urgence ne protège pas des IST. Pour cela, consultez votre médecin ou votre sage-femme, ou rendez-vous dans certains centres spécialisés : les CDAG (Consultations de Dépistage Anonyme et Gratuit), les CIDDIST (Centres d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des IST) et les CPEF (Centres de Planification et d'éducation Familiale).

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top