Skip to Content

Le patch contraceptif

Le patch est un timbre qui se colle sur la peau. Il diffuse deux hormones (l'estradiol et le progestatif) dans le sang à travers la peau.

image description
  • Comment l'utilise-t-on ?

    Le patch protège pendant 4 semaines. Pour cela, chaque semaine, il faut coller un patch, et, ce pendant 3 semaines. La quatrième semaine, il ne faut pas mettre un patch. Des saignements vont alors apparaître.

    Le patch doit être appliqué sur le ventre, sur les épaules ou dans le bas du dos. Il ne doit jamais être appliqué près d'un sein.

    Les patchs sont vendus par boite de 3 (il s'agit d'une contraception pour quatre semaines).

    En cas d’oubli au moment où il faut le changer, on reste protégée pendant 48 heures.

  • Quelle est son efficacité ?
    Qu’est-ce qui peut le rendre moins efficace ?

    Lorsqu’il est utilisé parfaitement, le patch est efficace à 99,7%. En réalité, dans la vie courante, les erreurs d’utilisation ou de manipulation font que l’efficacité de ce moyen de contraception est de 91%1.

    Si le patch se décolle, il faut en remettre un nouveau le plus rapidement possible, dans les 24 heures. Si les 24 heures sont passées, il faut prendre les mêmes précautions que pour un oubli de pilule combinée supérieur à 12 h.

    1 C'est-à-dire que si l’on prend en compte les problèmes divers d’utilisation qui peuvent diminuer l’efficacité du moyen de contraception, 9% des femmes qui utilisent ce moyen de contraception connaissent une grossesse au cours de la première année d’utilisation.

  • Quels sont ses avantages ?

    Il s'agit d'un moyen de contraception efficace.

    Il est pratique pour celles qui ont tendance à oublier leur pilule. il suffit de se rappeler de le mettre une fois par semaine et non pas tous les jours. Par ailleurs, le fait qu’on le voit sur soi aide à ne pas l’oublier.

    Il est plutôt discret.

    Il est facile d’utilisation, il suffit de toujours vérifier qu’il est bien en place.

  • Quels sont ses inconvénients ?

    Les effets indésirables possibles sont les mêmes qu'avec une pilule : nausées, gonflement douloureux des seins, saignements, migraines...

    Il n'est pas remboursé.

    Il est visible par le partenaire ou si la femme est en maillot de bain.

    Il comporte les mêmes contre-indications que les pilules combinées. Son opportunité sera donc envisagée avec le professionnel de santé consulté.

    Un patch peut se décoller sans que l’on s’en rende compte. Mais il est possible de le refixer ou d’en mettre un autre dans les 24 heures.

  • Qui peut utiliser le patch ?

    Le patch contraceptif est prescrit en « deuxième intention » c'est-à-dire après avoir écarté d’autres moyens contraceptifs. Son opportunité sera donc envisagée avec le professionnel de santé consulté.

    Si la prescription est possible :

    - Il peut être indiqué pour les femmes de moins de 45 ans qui ne veulent pas prendre de comprimés tous les jours, en particulier aux femmes qui se déplacent beaucoup et subissent le décalage horaire ;
    - Il peut aussi être utilisé de manière temporaire par une femme qui désire partir en voyage pendant quelques semaines sans devoir penser à sa pilule tous les jours.

  • Qui ne peut pas utiliser le patch ?

    Les femmes pour lesquelles la pilule combinée est contre-indiquée.

  • Où se le procurer et à quel prix ?

    Le patch peut être prescrit par un médecin (généraliste ou gynecologue) ou une sage-femme.

    Il est ensuite délivré en pharmacie, sur ordonnance.

    Une boîte de 3 patchs coûte environ 15 €*.

    Le patch n’est pas remboursé par l'Assurance maladie.

    * prix public indicatif

Pour vous aider dans le choix de votre contraception, nous mettons à votre disposition un nouvel outil, venez le découvrir ici.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top