Skip to Content

Les pilules microprogestatives

Les pilules progestatives ne contiennent qu'une seule hormone, un progestatif, en quantité très faible.

  • Comment fonctionnent les pilules microprogestatives ?

    Il existe deux types de pilules progestatives (PP) :

    - Celles contenant du désogestrel (à la dose de 75 microgrammes) agissent principalement en supprimant l’ovulation ; les utilisatrices n’ont alors pas de règles dans la plupart des cas. Les autres effets incluent un épaississement des sécrétions du col (entrée) de l’utérus.

    - Celles contenant du lévonorgestrel agissent principalement en épaississant les sécrétions du col (entrée) de l'utérus, ce qui empêche le passage des spermatozoïdes. Avec ces pilules, les règles surviennent régulièrement, environ toutes les 4 semaines. Chez certaines femmes, ces pilules suppriment l’ovulation, et les utilisatrices n’ont alors pas de règles.

  • Qui peut ou ne peut pas utiliser une pilule progestative à faible dose ?

    Ce type de pilule peut être utilisé sans danger par l'immense majorité des femmes, et tout particulièrement par celles qui ont des contre-indications aux pilules combinées.

    Si vous avez eu de l'acné, les pilules microprogestatives peuvent la "réveiller".

    Elles peuvent aussi favoriser une prise de poids chez certaines femmes prédisposées.

    Elles entraînent souvent des troubles des règles (saignements entre les règles, règles irrégulières).

  • Comment utiliser une pilule progestative microdosée ?

    Les plaquettes de pilules progestatives contiennent 28 comprimés.

    Les pilules progestatives doivent être prises chaque jour à la même heure, 365 jours par an.

    Le retard de prise ne doit pas dépasser 3 heures pour les PP contenant du lévonorgestrel et 12 heures pour les PP contenant du désogestrel. En cas d’oubli, vous pouvez trouver votre pilule et la marche à suivre sur notre outil.

Les vidéos à découvrir

Toutes les vidéos
Back to top